La Salafiya, sa réalité et ses caractéristiques السلفية حقيقتها وسماتها

Quant à celui qui se prétend être sur la Salafiya alors qu’il ne connait rien de la voie des Salafs (prédécesseurs) ou qu’il en a connaissance et ne la suit pas mais suit ce sur quoi sont les gens ou ce qui est en accord avec ses passions, celui-là n’est pas un Salafi ! Même s’il se revendique de la Salafiya ; ou alors qu’il ne patiente pas à l’arrivée des fitan, il fait preuve de laisser-aller dans sa religion et adopte un discours fallacieux dans sa religion, celui-là n’est pas sur la voie des Salafs (prédécesseurs). Ce n'est pas la prétention qui est à prendre en considération, mais la réalité ! Chose qui doit être pour nous, notre première préoccupation, à savoir la connaissance de la voie des Salafs (prédécesseurs) et l’étude de cette la voie dans la Croyance, dans l’étique, dans la mise en pratique, dans tous c les domaines que compte la voie des Salafs (prédécesseurs)... Lire la suite... 

Sheikh Sâlih Al-Fawzân - qu'Allah le préserve -

Imprimer

L’union des musulmans et son impact pour repousser les troubles

Écrit par Sheikh Sâlih Al-Fawzân. Publié dans Comprendre le Minhaj

  IMPORTANT ! 

L’union des musulmans et son impact pour repousser les troubles

Sheikh Salih Al-Fawzan Ibn Abdillah Al-Fawzan (Qu'Allah le préserve)

Les fitan deviendront nombreuses et vers la fin des temps, elles seront aussi noires qu'une nuit très sombre.Toutefois, les causes permettant le salut face aux fitan sont le Livre d’Allah d’Allah – Louange à Lui, Le Très Haut – la Sounna de Son Messager (paix et bénédictions d’Allah sur lui), l’union des musulmans sous l’autorité de leurs dirigeants et de leur gouverneur et le rattachement au groupe des musulmans. Parmi les plus grands moyens conduisant à la protection contre les fitan – avec la permission d’Allah – c’est le rattachement au groupe des musulmans et à l’imam (Ndt : celui qui détient le pouvoir) des musulmans, c’est pour cela que lorsqu’Abou Hudhayfa Ibn Al-Yémen (qu’Allah soit satisfait de lui) questionna le Messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah sur lui) au sujet des fitan, il (paix et bénédictions d’Allah sur lui) l’informa du flot des fitan (qui se succéderaient), qu’après le bien (l’Islam), viendrait la mal qui sera suivi du bien qui sera suivi du mal…

Imprimer

Un précieux conseil en cette période de troubles...

Écrit par Sheikh Sâlih Al-Fawzân. Publié dans Conseils des savants

IMPORTANT !

Un précieux conseil en cette période de troubles...

Sheikh Salih Al-Fawzan Ibn Abdillah Al-Fawzan (Qu'Allah le préserve)

On a demandé à Sheikh Salih Al Fawzan : « Par quoi pouvez-vous nous conseillez en cette période où se sont multipliées les troubles (fitans) et que se sont propagés les gens des innovations et que la mort des savants a augmentée ? »…

Imprimer

Que chaque âme voit bien ce qu'elle a avancé pour demain...

Écrit par Sheikh Abdrazzaq Ibn Abdelmohsin Al Badr. Publié dans Conseils des savants

Que chaque âme voit bien ce qu'elle a avancé pour demain...

Sheikh Abdrazzaq Ibn Abdelmohsin Al Badr (Qu'Allah le préserve)

Dans le chapitre de l’examen de conscience (ou l’autocritique), on mentionne dans plus d’une biographie de Salafs (prédécesseurs), que si on venait à dire (à l’un d’eux) : Il y a l’ange de la mort devant ta porte, il est là pour t’ôter ton âme, que voudrais-tu ? En ce qui le concerne, il n’aurait plus rien à ajouter comme œuvre tout était régulièrement soigné et bien accomplit chez lui.

Par contre, si on venait à dire à un grand nombre de gens : Il y a l’ange de la mort est devant ta porte, il est là pour t’ôter ton âme, que voudrais-tu ? Tu trouverais la personne confronté à beaucoup d’obstacles, il dira : « Allah ! J’ai encore beaucoup d’injustices à l'égard des gens ; il y a [encore] des biens qui ne m’appartiennent pas, je les avais pris ; et ceci et cela (etc.) ; Il y a des prières envers lesquelles j’ai fait preuve de manquement ; Il y a des personnes auxquelles j’ai causé du tord, lesquelles j’ai été exposé dont j’aimerais leur demander le pardon ». La personne se trouvera confronté à beaucoup de choses dont elle voudra s’en débarrasser à cet instant [précis], alors que la mort, elle vient brusquement.