Conseils des savants - نصائح العلماء

Imprimer

Rester attaché aux dirigeants et aux savants éducateurs

Écrit par Sheikh Sâlih Al-Fawzân. Publié dans Conseils des savants

Rester attaché aux dirigeants et aux savants éducateurs (pour mieux lutter contre le terrorisme)

Sheikh Salih Al-Fawzan Ibn Abdillah Al-Fawzan (Qu'Allah le préserve)

On a demandé à Sheikh Salih Al Fawzan : « Quant aux jeunes (musulmans), ce qui leur actuellement est demandé, c’est qu’ils restent attachés à leurs dirigeants, à leur pays, à leurs savants éducateurs et au groupe des musulmans, et ils ne doivent pas se diviser ... »


Ecouter Rester attaché aux dirigeants et aux savants éducateurs (pour mieux lutter contre le terrorisme)
Sheikh Salih Ibn Fawzan Abdallah Al Fawzan

Unable to embed Rapid1Pixelout audio player. Please double check that:  1)You have the latest version of Adobe Flash Player.  2)This web page does not have any fatal Javascript errors.  3)The audio-player.js file of Rapid1Pixelout has been included.

Share selected track on FacebookShare selected track on TwitterShare selected track on Google PlusShare selected track on LinkedInShare selected track on DeliciousShare selected track on MySpace

Voir la vidéo Format (mp4) | Télécharger | 03 min : 35


Question :

Par conséquent, Sheikh Salih... il est actuellement demandé aux jeunes (musulmans), de rester attachés à leurs dirigeants, à leur pays, à leurs savants éducateurs et au groupe des musulmans, et ils ne doivent pas se diviser ?

Réponse :

Oui, en effet. Les jeunes doivent être préservés, ils doivent être préservés de tout ce qui leur parvient comme informations et de ces idéologies déviantes qui leur sont transmises et leur arrivent alors même qu’ils sont sur leur lit ou dans leur voiture...

Il ne convient pas aujourd’hui de faire preuve de laxisme dans ce domaine, nous devons prendre les précautions nécessaires et utiles, avec la permission d’Allah.

Ces mesures doivent être prises à commencer par les parents à la maison, puis s’étendre aux enseignants dans les écoles, jusqu’aux sermonneurs ainsi que les imams de mosquées...

Chacun doit remplir son rôle et œuvrer afin de protéger ces jeunes, afin de les orienter, de leur clarifier et leur monter ce qui se prépare contre eux comme stratège.

Et certes, les ennemis n’ont de cesse de vouloir s’en prendre à nos jeunes, parce qu’ils savent qu’ils sont le pilier de la nation musulmane, et c’est pourquoi ils cherchent à corrompre leurs esprits. Et donc, si la jeunesse musulmane venait à s’effondrer, ce serait alors la nation toute entière qui s’effondrerait aussi - Et il n’est de force ni de puissance qu’en Allah!

Nous ne devons pas oublier cette conspiration (qui se trame contre nous), et cette responsabilité ne peut être confiée à une instance particulière, mais relève de tout le monde. Nous tous devons honorer nos obligations, autrement dit si l’un d’entre nous a un quelconque pouvoir entre ses mains, alors qu’il fasse ce qui est nécessaire et s’il n’en a pas, alors qu’il en informe les dirigeants ou ceux qui ont le pouvoir d’intervenir dans ce domaine. On ne doit pas se reposer sur les autres en leur confiant la responsabilité et en leur laissant cette charge. Chacun de nous est responsable envers lui même, envers cette jeunesse musulmane et envers le pays tout entier.

Comme l’avait dit son altesse l’émir Naïf (Qu’Allah lui fasse miséricorde, et lui accorde le Paradis comme demeure) : lorsqu’il a dit que « Tout citoyen est avant tout un gardien de la paix. »

En effet, chacun est un gardien de la paix, ceci n’est pas particulier à la police ou aux soldats qui ont été entraînés pour cela, mais chacun est gardien de la paix dans ce qui peut préserver la sécurité (du pays) en s’entraidant dans l’accomplissement des bonnes œuvres et de la piété, et en cherchant à veiller sur la nation musulmane, sur les jeunes et sur les pays musulmans.

Si tous les efforts sont conjugués et que chacun de son côté accomplit son rôle selon ses capacités, l’ennemi ne trouvera pas de faille par laquelle se faufiler entre nous.

Et c’est ainsi que nous sommes - Et les louanges reviennent à Allah - tant que nous respecterons nos engagements, toutefois nous craignons l’impact des influences (ennemies) dans un future proche et nous craignons d’être touchés par ce qui a atteint les autres, par ce que vivent les autres pays aujourd’hui; ces pays qui ont été détruits, ces pays dont les habitants ont été forcés à les quitter et dans lesquels se sont répandus les causes menant à la corruption et aux dissensions.

Quand est-il advenu de ces pays !? Ils sont tombés! C’était pourtant des pays qui tenaient encore sur pied, avec une population nombreuse, et aujourd’hui ils sont tombés en miettes - Et il n’est de force ni de puissance qu’en Allah!

Nous devons donc craindre d’être atteints par ce qui les a atteints.

[Fin de la réponse du Sheikh]

 

Source : www.alfawzan.af.org.sa - لزوم ولاة الأمر والعلماء الربانيين

Question/réponse - par le Sheikh Salih Al-Fawzan Ibn Abdillah Al-Fawzan (Qu'Allah le préserve)
Traduction adaptée & rapprochée : AbuKhadidja Al Djazairy