Conseil de Sheikh Salih Al Fawzân - Qu'Allah le préserve -

 Sheikh Salih ibn Fawzân Al Fawzân (Qu'Allah le préserve) Allah a dit :" Il est obligatoire de respecter les savants des musulmans, parce qu'ils sont les héritiers des prophètes. Ainsi avoir du dédain pour eux revient à avoir du dédain pour leur position, leur héritage du Prophète - Prière et Salut sur lui - et du dédain pour la connaissance qu'ils portent. Du dédain pour les savants vient le dédain pour d'autres qu'eux. Donc il est obligatoire de respecter les savants pour leur connaissance et leur statut dans la Oumma et pour la responsabilité qu'ils portent pour l'avantage de l'islam et des musulmans. Si on ne compte pas sur les savants, alors sur qui comptera-t-on ? Si la confiance aux savants est négligée, donc à qui les musulmans se référeront-ils dans la difficulté et pour expliquer les règles de Shari'a ? Au point, que la Oumma ne soit abandonnée et ne tombe dans le chaos ".

Conseils des savants - نصائح العلماء

Imprimer

Au sujet des événements survenus à Paris...

Écrit par Sheikh Abdoullah Al-Boukhari . Publié dans Conseils des savants

  IMPORTANT !  

Au sujet des événements survenus à Paris...

Sheikh Abdoullah Al-Boukhari (Qu'Allah le préserve)

[...] Les frères m’ont sollicité afin d’intervenir au sujet des troubles qui sont survenus dernièrement dans certains pays d’occident, et de promulguer en ces circonstances un rappel pour nos frères et enfants qui vivent dans ces pays. Nous demandons à Allah de tous les protéger et de préserver le sang ainsi que l’honneur de tous, et nous Lui demandons de préserver le sang de tous les musulmans partout dans le monde tout comme nous Lui demandons de sauvegarder leur honneur, leurs biens ainsi que leur religion

Qu'Allah récompense nos frères Ammar Abou Nawwas, Souleyman Al-Gwadeloupi, Abdu-Rahman Colo et les autres frères pour l'organisation de cette intervention!


Ecouter Au sujet des événements survenus à Paris...
Sheikh Abdoullah Al-Boukhari

Unable to embed Rapid1Pixelout audio player. Please double check that:  1)You have the latest version of Adobe Flash Player.  2)This web page does not have any fatal Javascript errors.  3)The audio-player.js file of Rapid1Pixelout has been included.

Share selected track on FacebookShare selected track on TwitterShare selected track on Google PlusShare selected track on LinkedInShare selected track on DeliciousShare selected track on MySpace

Voir la vidéo Format (mp4) | Télécharger | 22 min : 00


بسم الله الرحمن الرحيم
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

Les louanges reviennent à Allah, nous Lui adressons les louanges et nous Lui implorons Son aide et nous Lui implorons Son pardon, nous demandons à Allah de nous protéger contre les vices de nos personnes et mauvaises actions. Quiconque Allah guide, nul ne peut l’égarer, et celui qu’Il égare, nul ne peut le guider. Je témoigne qu’il n'y a pas de divinité [méritant l’adoration] si ce n’est Allah, Lui Seul, sans associé, et je témoigne que notre prophète Muhammad est Son serviteur et Son envoyé, que les éloges d’Allah et Son salut soient sur lui ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

« Ô vous qui avez la foi ! Craignez Allah comme Il doit être craint. Et ne mourez qu’en état de pleine soumission.» [Coran 03/102]

« Ô vous les gens ! Craignez votre Seigneur qui vous a créés d’un seul être, et qui a créé à partir de celui-ci son épouse, et qui a fait se répandre (sur la terre) à partir de beaucoup d’hommes et de femmes. Et craignez Allah au Nom duquel vous vous interpelez les uns les autres, et craignez Allah de rompre les liens du sang. Certes Allah vous observe parfaitement. » [Coran 04/01]

« Ô vous qui avez la foi ! Craignez Allah et proférez de bonnes paroles, Il réformera votre situation et vous pardonnera vos péchés. Et quiconque obéit à Allah et à Son messager aura certes connu la grande réussite. » [Coran 33/71-72]

Ensuite, le meilleur des discours c’est la parole d’Allah et la meilleure des voies c’est celle de Muhammad (ﷺ), et les pires des choses en religion sont celles qui y sont nouvellement inventées (dans la religion) et toute chose y étant nouvellement inventée étant une innovation et toute innovation étant un égarement et tout égarement mène au feu.

Ceci dit :

Les frères m’ont sollicité afin d’intervenir au sujet des troubles qui sont survenus dernièrement dans certains pays d’occident, et de promulguer en ces circonstances un rappel pour nos frères et enfants qui vivent dans ces pays. Nous demandons à Allah de tous les protéger et de préserver le sang ainsi que l’honneur de tous, et nous Lui demandons de préserver le sang de tous les musulmans partout dans le monde tout comme nous Lui demandons de sauvegarder leur honneur, leurs biens ainsi que leur religion.

Et de manière générale - qu’Allah vous bénisse ! – fait partie des choses sur lesquelles il convient d’attirer l’attention, les propos qu’on rapporte du Prophète (ﷺ) dans les deux recueils authentiques, d’après Anas -qu’Allah l’agrée- : « Parmi les signes précurseurs de l'avènement de l’Heure, on verra la science disparaître, et l'ignorance s'accroître » et dans d’autres narrations, le hadith [suivant] : « Parmi les signes précurseurs de l'avènement de l’Heure, le fait que le savoir tend à disparaître et que l’ignorance s’installe » [Hadith dans l'authentique d'Al-Boukhari n°81 et Mouslim n°2671]

Et il ne fait aucun doute que la disparition de la science religieuse authentique ou sa diminution, est la cause principale dans l’apparition des troubles, des tensions, des problèmes et des périodes de crise, qui vont être à l’origine ou génèreront un certain nombre d’actes insensés et transgressions totalement opposés à la voie du Prophète (ﷺ). Ceci, en raison du peu de science religieuse ou de sa disparition [dans la société] et de la présence de l’ignorance – qui est l’opposé à la science - soit par sa prolifération, soit par son installation comme cela à été rapporté du Prophète (ﷺ).

Et sur la base de ce qui vient d’être dit, il n’est pas une période de trouble ou l’apparition d’un mal...je dis : il n’est pas un mal ou une calamité qui n’apparaisse à la surface de la terre sans que la dérogation à sa voie (ﷺ), cette voie droite, en soit la cause. Cette même voie que le Prophète (ﷺ) a tracée à la communauté et l’a clarifiée de la manière la plus explicite qu’il soit et il n’est pas mort sans avoir parfaitement illustré cette voie sur laquelle il cheminait (ﷺ) : « ...une voie blanche dont la nuit ne diffère pas du jour et dont nul ne s’éloignera sans périr » [Ibn Mâdjah, Al-Hâkim, Ahmad (hadith 16692), At-Tabarâni dans El-Kabîr (18/247). Hadith est jugé Hassan (bon) par Al-Moundhiri dans At-Targhîb wa at-Tarhîb (1/47) et jugé authentique par Al-Albâni dans As-Silsila As-Sahiha (hadith 937)]

Le manque de science est donc la cause qui ne peut que favoriser l’apparition des calamités, des troubles et des tensions ainsi que la propagation de l’ignorance au point où la personne pense savoir, comprendre et maitriser une science [alors que ce n’est pas le cas], ceci ne peut qu’engendrer la propagation des calamités, des tensions, des troubles, des épreuves, des malheurs et des périodes de crise et ces gens-là vont nuire avant tout à leur propre personne mais aussi et surtout causé du tort à la religion de l’Islam à laquelle ils s’affilient. Et ceci est un crime abominable et une imposture évidente !

[D’ailleurs,] Ibn Al-Qayyim (qu’Allah lui fasse miséricorde) a parlé de cela dans son ouvrage intitulé : « Ar-Rissala At-Taboukiya », il a montré et exposé que : « Le bonheur de l’homme dans les deux demeures ici-bas et dans l’au-delà, repose sur la conformité à la voie du Prophète (ﷺ) intérieurement et extérieurement. Et le malheur de l’homme dans les deux demeures ici-bas et dans l’au-delà, a pour origine la non-conformité à la voie du Prophète (ﷺ). » Il dit ensuite : « ainsi, la cause de la félicité dans les deux demeures ne repose que sur la conformité à sa voie (ﷺ) et le malheur ainsi que les troubles qui en découlent ne sont causés que par la non-conformité à la voie du Messager d’Allah (ﷺ) ».

C’est pourquoi – chers frères – nous devons savoir que les épreuves n’apparaissent qu’avec celui qui a peu de savoir ou qui n’en a pas du tout et proviennent de ces nombreux ignorants qui viennent à se prononcer à la place des gens de science et à la place de ceux qui sont habilités à émettre des fatwas, alors qu’ils n’appartiennent pas à cette catégorie , ce sont d’ailleurs les gens les plus ignorants de la religion d’Allah. Ils parlent de la législation d’Allah sans science et osent se prononcer au nom de la religion d’Allah sur des choses qu’ils ne comprennent pas, ce ne sont donc que des imposteurs [qui parlent sans science], des semeurs de troubles et des perturbateurs, ne recherchant par là qu’à salir l’Islam au nom de la religion, alors que celle-ci est innocente d’eux et de leurs agissements.

Le Prophète (ﷺ) a informé dans ce qui a été rapporté dans les deux recueils authentiques, lorsqu’il décrit les Khawaridjs, il dit d’eux : « Vous mépriserez votre prière comparée à la leur, votre jeûne comparé au leur et votre récitation du Coran comparée à la leur » ; « Cependant leur foi ne dépasse pas leurs gosiers » ; « Ils quittent la religion comme la flèche sort du gibier », ou comme a dit le Prophète (ﷺ).

Toujours et encore ces gens-là. En effet, les gens sont sans cesse éprouvés par ce genre de personnes ignorantes qui s’accaparent la place des oulémas lorsqu’il s’agit d’émettre des fatwas, d’orienter les gens et de les guider. Ils sèment le désordre et ne font rien de bon, alors qu'Allah n'aime pas les semeurs de désordre ; Allah (ﷻ) dit dans Son noble Livre : « Et ne semez pas la corruption sur la terre après qu'elle ait été réformée.» [Coran 56/07]

• Ensuite, après ce que nous venons de dire, nous disons en guise de deuxièmement point, cela montre la nécessité qu’ont absolument tous les musulmans sans exception, en particulier ceux qui résident dans ces pays dans lesquels surgissent ce genre de crises et mauvaises compréhensions, de rechercher obligatoirement à connaître et apprendre la législation d’Allah qui est claire, purifiée et purifiante, [cette législation] authentique qui a été transmise par le Messager d’Allah (ﷺ). Non seulement ils doivent chercher à la connaitre mais doivent également la mettre en application et en être ses véritables partisans et acteurs sincères. Cependant, cela ne pourra se concrétiser que lorsqu’ils prendront les enseignements de cette législation pure de la bouche de ceux qui en sont les véritables porteurs, ceux-là même qui en sont les plus dignes et les plus sincères, ceux-là même qui conseillent véritablement les gens et qui sont les plus connaisseurs en matière de vérité et les plus miséricordieux vis-à-vis des créatures [d’Allah,] comme l’a dit le Sheikh de l’Islam Ibn Taymiyya (qu’Allah lui fasse miséricorde), décrivant ainsi les caractéristiques des gens de la Sounna (qu’Allah leur fasse miséricorde).

Il incombe donc aux musulmans qui résident dans ces pays, d’apprendre la religion d’Allah et de s’instruire afin de concrétiser le principe d’adoration voué à Allah (ﷻ) ; et cela ne peut se faire – comme je l’ai dit – qu’en recherchant et qu’en apprenant [la science] auprès des oulémas de l’authentique Sounna. On ne prend pas [la science] auprès des éléments perturbateurs, ou auprès des falsificateurs, ou auprès des ignorants, ou auprès des menteurs ou auprès de ceux qui ne font partie des adeptes de la Sounna et du groupe uni sur la vérité, quels qu’ils soient, même s’ils se prétendent faussement être au rang des gens de science. C’est pourquoi, il convient de prendre en considération la réalité des choses et non pas les simples prétentions, comme on dit : « les prétentions, si elles ne sont pas confirmées par des preuves, leurs auteurs ne sont que de simples prétentieux ».

• Et en guise de troisièmement point – qu’Allah vous bénisse ! – l’Islam, n’est autre que la religion d’Islam qui nous est parvenue du Messager d’Allah (ﷺ), celui-là même qui nous a tracés la voie [à suivre], décrit et clarifié les éminents préceptes et principes [de la religion], puis expliqué le comportement à suivre [avec ces enseignements] et ce, dans l’ensemble des domaines qui touchent à la vie d’ici-bas et dans l’au-delà. Le fait de déroger à la voie du Prophète (ﷺ) et de ces préceptes revient donc à s’écarter du droit chemin et de la droiture, c’est pourquoi il (ﷺ) fut envoyé en tant qu’avertisseur contre tout mal et contre tout danger pouvant toucher les gens, s’ils ne se détournent pas de la voie du Prophète (ﷺ). Allah (ﷻ) dit : « Que prennent garde donc ceux, qui se détournent de ses commandements [c.-à-d. les commandements du Prophète (ﷺ)] que les troubles ne les touchent, ou qu’un châtiment douloureux ne les atteigne. » [Coran 63/24]

Oui ! Toutes ces œuvres pieuses et cette pratique des préceptes de la Sounna authentique, purifiée et purifiante, ont été accompagnées d’enseignements qui montrent un certain comportement à suivre et bien d’autres choses telle que la manière d’adorer Allah avec toutes ses différentes sortes d'adoration. Donc, comme je l’ai dit [précédemment], le fait de déroger à cela, revient à s’écarter du droit chemin et de la voie de la droiture. Celui qui s’en écarte et s’y oppose, qu’il ne s’en prenne qu’à Lui-même, il ne nuira en rien à l’Islam ; et on ne peut attribuer une chose à la religion d’Allah ce qui n’en fait pas partie, d’ailleurs de ces gens-là, la religion en est innocente.

Et dans le récit de l’imam ‘Abdullah Ibn Omar (qu’Allah soit satisfait d’eux), d’après ce qui a été rapporté [de lui] dans l’authentique de Mouslim, au sujet des deux hommes qui se sont présentés en s’adressant à lui de la sorte : « Des gens ont fait leur apparition chez nous et disent qu’il n’y a pas de destin et que le décret ne cesse de se renouveler ». Comme s’ils l’interrogeaient sur la manière qu’il conviendrait de répondre à cela, [où] comment faire face à cette épreuve qui venait de surgir et réfuter cette parole pleine d’ambigüités qui venait de faire son apparition chez eux.

C’est ainsi que doivent être les gens de l’Islam, ils doivent revenir aux oulémas pour régler leurs problèmes et c’est pour cette raison que ces deux hommes sont venus questionner ‘Abdullah Ibn Omar (qu’Allah soit satisfait de lui), cet illustre compagnon. Et celui-ci (qu’Allah soit satisfait d’eux) de leur répondre : « ...informez-les que je me désavoue d’eux et qu’ils me sont étrangers et ce, jusqu’à ce qu’ils apportent foi au décret et à la prédestination » [Mouslim 1/36-37] ; ainsi, l’Islam se désavoue de tout ce qui dérogerait et viendrait s’opposer à la noble voie prophétique du Messager (ﷺ).

Quatrièmement point : quant au Prophète (ﷺ), il incombe à tous les musulmans qui agréent Allah comme seigneur adoré, l’Islam comme religion et Muhammad (ﷺ) comme prophète et messager, d’être fier de se réclamer de lui et de s’affilier à lui, de chercher à porter secours à sa Sounna et de lui accorder une plus grande place en faisant plus d’efforts et en dépensant de ses biens. D’ailleurs, les épreuves qui touchent les gens viennent de leur ignorance et leur éloignement de cette Sounna, mais aussi parce qu’ils se sont écartés de la voie prophétique. Et s’ils avaient voulu vraiment porter secours à la cause du Messager d’Allah (ﷺ), ils auraient mis alors en pratique ses commandements et se seraient conformé à ses enseignements de la religion pour se réformer eux-mêmes et réformer leur famille, corriger leurs actes et leur discours, et rectifier avant tout leurs croyances.

On rapporte dans le hadith authentique que le Prophète (ﷺ) a dit : « Les différentes communautés sont sur le point de se jeter sur vous comme les conviés se jettent sur leur plat qui leurs sont présentés. » - les compagnons de dire : « Est-ce que ce sera à cause de notre petit nombre ce jour-là ô Messager d’Allah ? » - et ce dernier de répondre : « Non, vous allez plutôt être nombreux. Mais vous serez nombreux semblable à l’écume de la mer... »

[En effet, semblable] à l’écume. Ce grand nombre sera semblable à l’écume mais aussi insignifiant que l’écume de la mer. Pourquoi semblable à l’écume et pourquoi seront-ils ainsi? Parce que leur manière d’agir pour porter secours à la cause du Messager (ﷺ) n’est pas conforme à sa voie prophétique et n’est pas fidèle à ses enseignements.

Il convient donc, au vu de la situation présente, pour celui qui veut faire triompher la cause du Messager d’Allah (ﷺ) et cherche à porter secours à celle-ci, de le faire en soutenant les gens de la vérité et en leur portant secours pour que triomphe la vérité, ses adeptes et leur Messager (ﷺ). Celui donc qui s’est écarté du droit chemin, de ce chemin béni, puis s’en est détourné, il s’est certes détourné de la véritable manière qu’il convient d’agir qu’Allah nous a ordonnés d’adopter pour porter secours à la cause du Messager (ﷺ) : « O vous qui avez la foi! Si vous portez secours à la cause d'Allah, Il vous fera triompher et raffermira vos pas. » [Coran 47/07]

Et cela ne peut se réaliser qu’en concrétisant le Tawhid, affirmer l’unicité d’Allah (ﷻ) dans Son adoration, intérieurement et extérieurement, et en concrétisant véritablement le suivi du Messager (ﷺ), en toute sincérité.

Cinquième point : parmi les enseignements qui nous sont parvenus de la noble voie prophétique, il y a l’interdiction de la traitrise et la violation des pactes, car ce ne sont pas là les caractéristiques des croyants, ce ne sont pas là celles des croyants qui sont sincères, mais plutôt celles des hypocrites. Le Prophète (ﷺ) a dit dans ce qui a été rapporté dans les deux recueils authentiques : « Quatre caractéristiques, quand elles sont réunies chez un même individu en font un hypocrite accompli. Lorsqu’une seule de ces caractéristiques se trouve chez une personne, celle-ci aura en elle une caractéristique de l'hypocrisie jusqu'à ce qu’elle s’en libère. Lorsqu'on lui confit un dépôt il trahit, lorsqu'il parle il ment, lorsqu'il fait un pacte il ne le respecte pas et lorsqu'il se dispute il est grossier.» [Al-Boukhari n°34 et Mouslim n°58] – Et le refuge est auprès d'Allah ! La traitrise est donc formellement interdite dans la législation islamique et fait partie des caractéristiques des hypocrites et non de celles des proches d'Allah, les vertueux.

Également, ce qui interdit cela, il y a ce qui nous est parvenu de la législation islamique et ce qu'il y a dans les enseignements prophétiques, le fait que le musulman doit craindre Allah dans ses paroles et dans ses actes, de ne pas chercher à faire des choses qui pourraient causer du tort à l’Islam et à la communauté musulmane, [...] c’est la raison pour laquelle Allah (ﷻ) a dit : « Et n'injuriez pas ceux qu'ils invoquent, en dehors d'Allah, car par agressivité, ils injurieraient Allah, dans leur ignorance. » [Coran 06/108]

Il ne faut donc pas, au vu de la situation présente, chercher à provoquer les gens de l’égarement, de la mécréance et les hérétiques, car la personne se causerait du tort à elle-même et à ses frères - les musulmans - lesquels se retrouveraient plongés dans une situation au combien inextricable et deviendraient les victimes d’un grand préjudice.

Et ce crime qui vient de se produire dans ce pays, et là je vise les auteurs responsables des événements survenus en France et ceux des autres crimes survenus dans les autres pays, ce sont des agissements qui ne sont pas cautionnés par la législation islamique, ni par ses textes et ni par les nobles enseignements transmis par le Prophète (ﷺ). Au contraire, l’Islam les rejette dans leur intégralité, ce genre de crime est exclu par la législation islamique, il est rejeté par des textes et les enseignements transmis par le Prophète (ﷺ) qui ne peuvent être réfutés. Les gens qui résident dans ce genre de pays sont sous l’effet d’un pacte [contracté avec ces pays-là] et se doivent donc de respecter leur engagement [conformément à la parole d’Allah qui dit] : « et ne violez pas vos serments après les avoir solennellement prêtés » ; Et aussi : « Et remplissez votre engagement envers Allah.» ; Et aussi : « Ô les croyants! Remplissez fidèlement vos engagements. »

Et comme nous l’avons dit [plus haut], le récit du Prophète (ﷺ) recueilli dans les deux authentiques : « Quatre caractéristiques, quand elles sont réunies chez un même individu en font un hypocrite accompli. Lorsqu’une seule de ces caractéristiques se trouve chez une personne, celle-ci aura en elle une caractéristique de l'hypocrisie jusqu'à ce qu’elle s’en libère. Lorsqu'on lui confit un dépôt il trahit, lorsqu'il parle il ment, lorsqu'il fait un pacte il ne le respecte pas et lorsqu'il se dispute il est grossier.» ; Et entre autre ce segment : « lorsqu'il fait un pacte il ne le respecte pas ».

La trahison, le manque de loyauté et la violation des pactes ne font donc pas partie des caractéristiques des croyants, ni des nobles enseignements du Messager (ﷺ). Surtout que de tels d’agissements se chargent d’apporter avec eux leur lot de malheurs et de préjudices qui affecteront les musulmans, de même que cela va être la cause de représailles provenant des faibles d'esprit et des sots, leurs pires ennemis et les plus haineux d’entre eux se déchaineront sur eux. Ceci sera donc une grande opportunité qui s’offrira à eux pour s’en prendre aux musulmans et les rabaisser, d’autant plus qu’ils sont en situation de faiblesse et minoritaires. Ceci est un fait. Et certes, ce genre de situation est pris en considération dans la religion et celle-ci fait la distinction entre les situations de force et les situations de faiblesse, les situations de majorité et les situations de minorité.

En agissant de la sorte, les auteurs de ces crimes ne feront qu’ouvrir la porte aux ennemis de la religion pour que ces derniers prennent le dessus sur les musulmans. Cet acte [répréhensible] est préjudiciable et n’est d’aucun bénéfice! Celui-ci ne peut en aucun cas être bénéfique, [au contraire,] cette manière d’agir est désormais chose évidente pour quiconque observe avec ses yeux et « quiconque a un cœur, prête l'oreille tout en étant témoin » ; et dans tous les cas, comme il se dit : « les événements sont les meilleurs des témoins. »

Oui ! Nous nous désavouons donc de ce genre d’agissements et les adeptes de la Sounna et du groupe uni sur la vérité, les seuls adeptes de la véritable Sounna, s’en désavouent partout dans le monde. Ils condamnent tous ce genre d’agissement répréhensible et ne l’agréent pas, que cela se déclare dans ces pays-là ou dans les pays musulmans, ou dans les pays où vous êtes sous l’effet d’un pacte contracté avec ces pays-là. Et ceci est ce sur quoi doivent être les musulmans, partout dans le monde et nous demandons à Allah (ﷻ), d’accorder aux musulmans la droiture dans tout ce qui les concerne.

Quant à la personne qui se verrait contrainte d’intervenir, car cela est un devoir, et que celle-ci voudrait agir dans l’intention de repousser un mal ou un préjudice qui pourrait nuire à la religion et toucher les musulmans, alors qu’elle s’attèle à le faire en suivant la voie des gens qui sont en conformité avec la vérité, non celle des gens du boniment. Qu’elle repousse le mal avec la vérité. On ne repousse pas le faux par le faux, de même qu’on ne repousse pas l’erreur par l’erreur et on ne repousse pas l’innovation par l’innovation, mais on repousse l’innovation par la Sounna et on repousse l’erreur par la vérité, de même qu’on repousse le faux par la vérité et c’est ainsi que doivent être les gens qui sont en conformité à la vérité.

Quant à cet acte répréhensible [dont il est question], comme je l’ai déjà dit, a été préjudiciable pour les musulmans dans ce pays ou dans les autres, et risquent, [une nouvelle fois,] d’être la cause de nombreux maux et bien des soucis, nous demandons à Allah (ﷻ) de les repousser et d’éloigner le mal et l'adversité qui vient de s’abattre sur eux dans ce pays-là et dans les autres.

Oui! Voilà tout ce que je voulais rappeler par ces quelques paroles et ces quelques points sur lesquels je voulais attirer votre attention. Et comme nous l’avons déjà dit, les adeptes de la Sounna sont innocents de tout cela. Quant à la personne qui se verrait amené à repousser un mal, alors qu’elle le fasse d’une bonne manière, Allah (ﷻ) a dit : « Repousse (le mal) par ce qui est meilleur; et voilà que celui avec qui tu avais une animosité devient tel un ami chaleureux. * Mais ce privilège n'est donné qu'à ceux qui endurent et il n'est donné qu'au possesseur d'une grâce infinie.» [Coran 41/34] ; qu’elle s’efforce de repousser [ce mal] et se elle fait partie des gens compétents, qu’elle débatte en vue d’exposer la vérité, les arguments et les preuves. Qu’elle mette la vérité en lumière et montre le mal que renferme cet acte tout en expliquant que cela ne peut émaner de gens raisonnables et qui se réclament de la religion.

Et on ne doit pas dire que [ces agissements] sont conformes aux principes de liberté, à la liberté de pensée et d’opinion, sachant que la liberté comporte une limite. Je dis : [ces gens-là] prétendent aux principes de liberté alors qu’en vérité, ils sont ceux qui en sont le plus éloignés. Quoi qu’il en soit, comme je l’ai déjà dit, ce sont des choses contraires à ceux sur quoi sont les gens de la vérité.

Nous demandons à Allah, le Seigneur du Trône immense, le Seigneur du Trône magnifique, de nous accorder la réussite à tous dans ce qu’Il agrée ! Et que les éloges d’Allah et Son salut soient sur le Messager d’Allah, ainsi que sur sa famille et tous ses compagnons.

[Fin de la réponse du Sheikh]

Source : Intervention téléphonique en date du 18 janvier 2015

Par le Sheikh Abdoullah Al-Boukhari (Qu'Allah le préserve)
>Traduction adaptée & rapprochée : AbuKhadidja Al Djazairy