Imprimer

Annoncez la bonne nouvelle aux étrangers...(Al Albani)

Écrit par Sheikh Muhammad Nasser Ad-Dine Al Albani . Publié dans Explication [Charh] du hadith

Annoncez la bonne nouvelle aux étrangers...

Sheikh Muhammad Nasser Ad-Dine Al Albani (Qu'Allah lui fasse miséricorde)

Ceux qui aimerait être parmi les étrangers (al-Ghourabaa), « Ceux qui auront le plus grand bien [en arabe, Touba] et aussi le plus bon retour. » [Sourate 13, V.29] ; ceux-là doivent faire preuve de patience faces aux erreurs des autres et ils doivent également côtoyer ces gens-là qui n’aiment pas faire revivre la Sounna et abolir l’innovation, en discutant avec eux de la meilleure façon...


Ecouter Annoncez la bonne nouvelle aux étrangers...
Sheikh Muhammad Nasser Ad-Dine Al Albani

Unable to embed Rapid1Pixelout audio player. Please double check that:  1)You have the latest version of Adobe Flash Player.  2)This web page does not have any fatal Javascript errors.  3)The audio-player.js file of Rapid1Pixelout has been included.

Share selected track on FacebookShare selected track on TwitterShare selected track on Google PlusShare selected track on LinkedInShare selected track on DeliciousShare selected track on MySpace

Voir la vidéo Format (mp4) | Télécharger |  04 min : 57


Le Prophète - paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui – a dit : « Certes l'islam a commencé comme quelque chose d'étrange il redeviendra étrange, faites donc la bonne annonce [en arabe, Touba] aux étrangers... »

Le terme " Touba " à deux sens, le premier est linguistique et le second relève de la Législation islamique [Shar’i].

Quant au sens linguistique arabe, le terme " Touba " signifie « la bonne annonce pour eux », et pour ce qui est de la Législation islamique, cela désigne un arbre du Paradis comme l’a dit le Prophète - paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui – dans ce récit : « " Touba " est un arbre du Paradis, même si un cavalier tentait de traverser au galop l’ombre de cette arbre pendant cent ans il ne pourrait la franchir ", ombrage et fruits abondants de toutes sortes et de toutes les couleurs…

Et comme il a été rapporté dans un autre récit*, […] le Messager - paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui – a dit : « je connais le dernier homme qui sortira du Feu et le dernier homme à entrer au Paradis : « C’est un homme qui sortira du feu en se traînant à quatre pattes. Il se trainera ainsi jusqu’à apercevoir un arbre au loin, il dira alors : « O Mon Seigneur rapproche-moi de cet arbre afin que je m'abrite sous son ombre, que je mange de ses fruits et que je m’abreuve de son eau. »

Allah (Qu’il soit glorifié) lui dira : {O fils d'Adam ! Si Je t'accorde ce souhait, tu me demanderas sans doute autre chose ? ".

Il dira : " Non, mon Seigneur !", et il Lui promettra qu'il ne Lui demandera rien.

Alors, Il (Qu’il soit glorifié) le rapprochera de l'arbre, et il s'abritera sous son ombre et mangera de ses fruits et boira de son eau ; puis, on élèvera pour lui un arbre qui est plus beau que le premier, il dira alors : "O Mon Seigneur ! Rapproche-moi de celui-là afin je m'abrite sous son ombre, et je ne te demanderai rien d'autre".

Allah (Qu’il soit glorifié) lui dira : {O fils d'Adam ! Si Je t'accorde ce souhait, tu me demanderas sans doute autre chose ? ". Il dira : " Non, mon Seigneur !", et il Lui promettra qu'il ne Lui demandera rien.

Alors, Il (Qu’il soit glorifié) le rapprochera de l'arbre, et il s'abritera sous son ombre et mangera de ses fruits et boira de son eau ; puis, on élèvera pour lui un arbre qui est meilleur que les deux premiers, il dira alors : "O Mon Seigneur ! Rapproche-moi de celui-là afin je m'abrite sous son ombre, et je ne te demanderai rien d'autre".

Puis Allah (Qu’il soit glorifié) lui dira : {O fils d'Adam ! Si Je t'accorde ce souhait, tu me demanderas sans doute autre chose ? ". Il dira : " Non, mon Seigneur !", et il Lui promettra qu'il ne Lui demandera rien.

Alors, Il (Qu’il soit glorifié) dira : {O Fils d'Adam ! Ne M'as-tu pas promis que tu ne Me demanderais rien d'autre ?}. Il dira : "Oui, O Mon Seigneur, je ne Te demanderai rien d'autre".

Et l’homme poursuivi son chemin et après que son Seigneur l'ait rapproché de l'arbre, il entendra les voix des habitants du Paradis ainsi que ses délices, et il dira : "O Mon Seigneur ! Fais-moi y entrer".

Il (Qu’il soit glorifié) dira alors : {O Fils d'Adam ! Va et entre au Paradis ! Tu y trouveras pour toi, un domaine égal à tout ce bas-monde et dix fois plus encore ! } […] »

Voici qu'on a réservé au dernier homme qui sortira du Feu et au dernier homme à entrer au Paradis, ces trois arbres lui seront destinés. Quand sera-t-il de l’arbre de ceux à qui on annoncera la bonne nouvelle ceux qu’on nomme les étrangers (al-Ghourabaa), conformément à sa parole - paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui – : « Certes l'islam a commencé comme quelque chose d'étrange il redeviendra étrange, faites donc la bonne annonce [en arabe, Touba] aux étrangers... »**

Le Messager d’Allah - paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui – a dit vrai lorsqu’il a dit : « Au paradis : Il s’y trouve ce qu’aucun être humain n’a vu, aucune oreille n’a entendu et ce qui n’a effleuré l’imagination d’aucun être humain ».

 

Revenons au sujet principal pour mieux comprendre et définir ceux à qui est destiné cet arbre [Touba] :

Le Messager d’Allah - paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui – a dit dans un autre hadith : « On lui demanda : « Qui sont ces étrangers, O Messager d'Allah ? ». Il répondit : « Ceux qui corrigent ma Sounna (tradition prophétique) après qu’elle ait été corrompue par les gens qui sont venus après moi. »

[…]

Et dans une autre narration, il a dit, en réponse à la même question: « Ils sont un petit groupe de gens pieux qui vivent parmi une population majoritairement corrompue. Ceux qui s'opposent à eux sont plus nombreux que ceux qui les suivent ».

Donc, c’est la raison pour laquelle ceux qui aimerait être parmi les étrangers (al-Ghourabaa), « Ceux qui auront le plus grand bien [en arabe, Touba] et aussi le plus bon retour. » [Sourate 13, V.29] ; ceux-là doivent faire preuve de patience faces aux erreurs des autres et ils doivent également côtoyer ces gens-là qui n’aiment pas faire revivre la Sounna et abolir l’innovation, en discutant avec eux de la meilleure façon. ».

[Fin des paroles du Sheikh].


* : D'après Abdoullah ibn Mass'ôud le messager d'Allah a dit : {Le dernier qui entrera au Paradis est un homme, il marchera une fois, et tombera une fois, et l'Enfer le brûlera une fois, et lorsqu'il en sortira, il se retournera vers l'Enfer et dira : "Que sois béni Celui qui m'a sauvé de toi ! Allah m'a donné quelque chose qu'Il n'a pas donné aux premiers et aux derniers". On élèvera alors pour lui un arbre, et il dira : "O Mon Seigneur ! Rapproche-moi de cet arbre afin que je m'abrite sous son ombre et que je boive de son eau". Alors, Allah dira : {O fils d'Adam ! Peut-être que si Je t'accorde ce souhait, tu me demanderas autre chose ?". Il dira : "Non, mon Seigneur !", et il Lui promettra qu'il ne Lui demandera rien. Il dit : et son Seigneur lui pardonnera parce qu'il voit ce au sujet de quoi il ne peut pas patienter ; alors, Il le rapprochera de l'arbre, et il s'abritera sous son ombre et boira de son eau ; puis, on élèvera pour lui un arbre qui est plus beau que le premier, il dira alors : "O Mon Seigneur ! Rapproche-moi de celui-là afin que je boive de son eau et que je m'abrite sous son ombre, et je ne te demanderai rien d'autre". Alors, Il dira : {O Fils d'Adam ! Ne M'as-tu pas promis que tu ne Me demanderais rien d'autre ?}.

Et Il dira : {Peut-être que si Je te rapproche de lui, tu Me demanderas autre chose?}. Alors, il Lui promettra de ne pas Lui demander autre chose ; et son Seigneur lui pardonnera parce qu'il voit ce au sujet de quoi il ne peut pas patienter, et Il le rapprochera de l'arbre ; alors, il s'abritera sous son ombre et boira de son eau ; puis, on élèvera pour lui un arbre à côté de la porte du Paradis qui est meilleur que les deux premiers ; et il dira : "O Mon Seigneur ! Rapproche-moi de celui-là afin que je m'abrite sous son ombre et que je boive de son eau, et je ne Te demanderai rien d'autre".Alors, Il dira : {O Fils d'Adam ! Ne M'as-tu pas promis que tu ne Me demanderais rien d'autre ?}.

Il dira : "Oui, O Mon Seigneur, je ne Te demanderai rien d'autre". Et son Seigneur lui pardonnera parce qu'il voit ce au sujet de quoi il ne peut pas patienter ; et Il le rapprochera de lui, et après qu'Il l'ait rapproché de l'arbre, il entendra les voix des habitants du Paradis, et il dira : "O Mon Seigneur ! Fais-moi y entrer". Il dira alors : {O Fils d'Adam ! Qu'est-ce qui te rendra satisfait ? Serais-tu satisfait que Je te donne le monde et la même chose avec lui [deux fois le monde] ? Il dira : "O Mon Seigneur ! Te moques-Tu de moi alors que Tu es le Seigneur des mondes ?".

Et Ibn Mass'ôud rit et dit : " N'allez-vous pas me demander de quoi je ris ? " ; ils dirent : " De quoi ris-tu ?". Il dit : "C'est ainsi que le messager d'Allah - paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui – a ri", ils dirent alors : " De quoi ris-tu, ô messager d'Allah ?" ; il dit : (Du fait que le Seigneur des mondes a ri lorsqu'il a dit : " Te moques-Tu de moi alors que Tu es le Seigneur des mondes ?"; alors, Il dira : "Je ne Me moques pas de toi, mais Je suis capable de faire ce que Je veux"} [Rapporté par Mouslim].

** : D'après 'Abû Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui), le Prophète - paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui – a dit : « L'islam a commencé comme quelque chose d'étrange et il redeviendra comme étrange, Alors annoncez la bonne nouvelle aux étrangers... Ceux qui remettent droit ce que les gens ont corrompu… » |Hadith authentique et rapporté par Mouslim dans son Sahih (45). Mentionné par Sheikh Al Albani dans As-Sahiha (1273), Sahih Al-Jami‘ (1576) et dans Sahih Sounnan Ibn Majah (3221-3223) et par d’autres rapporteurs.|

On lui demanda: « Qui sont ces étrangers, o Messager d'Allah ? ». Il répondit: « Ceux qui corrigent les gens lorsqu'ils deviennent corrompus. ». [Rapporté par Abou Amr Ad-Dani, à partir du hadith d’ibn Mas’ oud.] Selon Al Albani, le hadith est authentique. Dans une autre narration, il - paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui – a dit : « Ceux qui corrigent ma Sounna après qu'elle ait été corrompue par les gens qui sont venus après moi. »

Et dans une autre narration, il - paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui – a dit, en réponse à la même question: « Ils sont un petit groupe de gens qui vivent parmi une population majoritairement corrompue. Ceux qui s'opposent à eux sont plus nombreux que ceux qui les suivent. ». [Rapporté par ibn Assakir. Authentique selon Al- Albani.]

Le Prophète - paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui – a dit : « La Religion a commencée étrangère, et redeviendra étrangère. Alors donnez la bonne annonce aux étrangers. Ceux qui remettent droit ce que les gens ont corrompu. ».

 

Source : www.alalbany.net - شرح حديث بدأ الإسلام غريبا وسيعود غريبا

Explication du Hadith - sisilat Al-Houda wa An-Nour - Sheikh Muhammad Nasser Ad-Dine Al Albani (Qu'Allah lui fasse miséricorde)
Traduction rapprochée : AbuKhadidja Al Djazairy